Mesures sanitaires Mesures RAM Présentation

La vie reprend au lac Bin El Ouidane

lieux insolites mymaroc
Dès la levée du confinement, le lac Bin El Ouidane, dont les eaux calmes et limpides en font une destination touristique par excellence pour tous les amoureux des sports nautiques, a d’ores et déjà, attiré des dizaines de familles de la région et de touristes nationaux qui se sont laissés portés par le paysage paradisiaque du plus haut étang d'Afrique.

Les férus des balades en bateaux et de Kayak, ainsi que les amateurs des sensations fortes et des sports extrêmes comme le jet ski et le ski nautique ont sitôt déferlé sur le lac dans le respect des mesures préconisées par les autorités publiques relatives au port de masques de protection, à la distanciation sociale et aux mesures d'hygiène sanitaire.

Pour le président du Conseil régional de tourisme de Béni Mellal-Khéinfra, Younes Laraqui «Ce lac situé au cœur de la province d’Azilal entre l'oued El Abid et l'Assif Ahansal constitue sans conteste l’un des plus beaux paysages au Maroc, offrant une nature très riche en couleurs, des vues splendides et une biodiversité unique ».

Niché entre les montagnes de l'Atlas, ce lac est, en effet, réputé pour son cadre propice à la détente et au ressourcement de l'esprit. Il regorge, en outre, d'une forte population de poissons tels que les brochets, les black-bass, les carpes et les sandres. Ce qui en fait le spot idéal pour les férus de la pêche sur étang ou rivière.

Bin El Ouidane tient également son originalité du fait qu’il est l'un des sites les plus visités et prisés ces dernières années par les touristes marocains. D’importants efforts ont été déployés par les pouvoirs publics pour le désenclavement de cette zone afin d'y faciliter l'accès et d'encourager les touristes à s’y rendre.

La grande saison de chasse a lieu en octobre et celle à la tourterelle en mi-juillet.

Situé entre l'oued El Abid et l’Assif Ahansal et ayant pour symbole ses célèbres eaux bleues cristallines, le lac Bin El Ouidane est, en effet, pourvu d’abondantes ressources agricoles et forestières et de richesses poissonnières considérables ainsi que des centaines d’espèces de faune et de flore.

Il est également le plus haut barrage en voûte d'Afrique et le plus grand au Royaume en matière de production énergétique.